Vous êtes ici : Accueil | Glossaire | DSL

DSL

Les technologies DSL (Digital Subscriber Line) permettent de transformer ma ligne téléphonique « ordinaire » (c’est à dire la « paire de cuivre » qui relie mon domicile au répartiteur dont dépend géographiquement mon domicile) en ligne de transmission de données numériques à haut débit en utilisant la partie dite « haute » de ses fréquences.
En effet, lorsque je téléphone, ma voix n’utilise qu’une petite partie de la bande de fréquence disponible dans les fils de cuivre. Les technologies DSL vont exploiter la plus grande partie disponible pour transporter des données à grande vitesse. Cependant, cette partie disponible est fortement liée à la distance par rapport au répartiteur.
Avec les technologies DSL, je peux disposer d’un très fort débit permanent dont le coût est indépendant du temps d’utilisation (ou d’usage). Revers de la médaille, l’usage des technologies DSL est lié à une ligne précise.
Les technologies DSL me donnent accès à un flux de données à haut débit, tout en laissant disponible ma ligne téléphonique. Je peux ainsi simultanément surfer sur Internet et téléphoner.
Voici ci-dessous les principales technologies DSL utilisées à ce jour :
ADSL (Asymmetrical Digital Subscriber Line ou Ligne asymétrique numérique) et ADSL2+ Ces technologies sont celles utilisées aujourd’hui par les FAI pour proposer leurs offres sur le marché résidentiel. Ces technologies impliquent pour l’abonné un débit descendant supérieur au débit ascendant.
• L’ADSL 2+ utilise un spectre de fréquence qui est le double de celui de l’ADSL. Ceci me permet d’obtenir des débits supérieurs sur ma ligne fixe, si toutefois je n’habite pas trop loin du central téléphonique local (le « répartiteur ») dont dépend ma ligne.
Re-ADSL (Reach Extended ADSL ou ADSL à portée étendue) et Re-ADSL 2 : les technologies Re-ADSL et Re-ADSL 2 permettent de faire circuler le haut débit via une ligne ADSL sur une distance plus longue : sa portée est supérieure de 5% à 10% par rapport à une ligne ADSL « classique ».
SDSL (Symmetrical Digital Subscriber Line ou Ligne symétrique numérique)Il s’agit d’une technologie DSL dont le débit descendant (du réseau vers l’abonné) est identique au débit montant (de l’abonné vers le réseau). Elle s’adresse plus spécifiquement aux entreprises.
VDSL (Very high data rate Digital Subscriber Line ou Très haut débit numérique sur la ligne d’abonné) Il s’agit d’une technologie DSL permettant de fournir, aux abonnés concernés, des débits supérieurs à l’ADSL, mais sur des distances plus courtes.
• Le VDSL 2 est une évolution du VDSL qui utilise des fréquences supplémentaires encore plus élevées. Il autorise un débit plus important principalement sur des distances courtes (de l’ordre de 300 mètres).